Cinquième d'une famille de sept enfants, son père, François-Guillaume, fils de Jean-­Jacques NIESSEN, tailleur d'habits et de Jeannette Bucken, naquit à Aix-La­-Chapelle (Prusse Rhénane) Ie 8.5.1802 et y exerça la profession de sellier. Avec autorisation de maria­ge délivrée par le Gouvernement du Royaume de Prusse en date du 21août 1839, il épousa à Sarre­-Union. le 10 septembre de la même année, Marie-Elisabeth Antony, de nationalité française, née au chef-lieu de canton le 13.avril 1820, comme fille de Jacques Antony, Propriétaire drapier et d'Elisabeth Muller, présente au mariage et consentante. François-Guillaume NIESSEN, domicilié de droit à Sarrre-Union, mourut Ie 29 décembre 1859 dans la Maison des Soeurs du Divin Rédempteur à Sarralbe (Moselle), neuf ans après son épouse.

Baptisé en l'église Saint-Georges le surlendemain de sa naissance et prématurément orphelin, le jeune Francois-Xavier fut recueilli par son oncle maternel, Francois-Xavier Antony, praticien, domicilie à Lorentzen (Bas­Rhin). Celui-ci l'envoya au collège Saint-Augustin de Bitche (Moselle).

Après ses études, il enseigna quelques temps au collège Sainte-Croix à Neuilly-sur-Seine où il demeurait, 34 rue de Sablonville, avant de devenir professeur privé, II y épousa, Ie 12 juillet 1873, Catherine Schneider, sans profession, née à Metz, fille de Simon Schneider, garçon de rente recettes, et de Catherine Becker, sans profession, domiciliés au n°6 de la rue du Marché à Neuilly-sur-Seine. Le couple eut deux enfants: Francois-Xavier, futur agent d'assurances, et une fille, épouse d’Alphonse Mayeur. Le fondateur du Souvenir Français décéda Ie 29.décembre 1919, au 137 de l'Avenue de Neuilly.

C'est à Sarre-Union (Bas-Rhin) que naquit, le 9 octobre 1846, François-Xavier NIESSEN